Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Centrisme n’est pas un juste milieu et un rassemblement de modérés mais un juste équilibre qui unit des humanistes.

Ayant dit cela, être du Centre, c’est également prôné une modération et une union large ainsi que la recherche par le compromis de consensus en refusant ce qui caractérise la Droite et la Gauche, le clientéliste flagorneur et trompeur, c’est-à-dire des politiques tournées avant tout vers des groupes spécifiques sociaux et économiques et non pour le bien de tous, surtout qui ne peuvent apporter les solutions dont le pays a besoin.

De ce point de vue, les centristes doivent avoir le comportement le plus ouvert possible mais également le plus responsable et le plus courageux possibles.

Dans ces temps troublés où les oppositions tournent de plus en plus à la confrontation, souvent dans le même camp partisan, les centristes doivent refuser l’agressivité du débat politique.

De même, ils doivent porter des analyses, des explications et des solutions loin des réactions suscitées par la peur, la haine, la division ou la revanche dans toutes les sphères de la société (économique, sociale, sociétale).

Cela ne signifie nullement que le projet centriste soit de la guimauve où abondent les bons sentiments totalement irréalistes.

Non, cela veut dire que les positions centristes doivent s’appuyer sur le réel et non sur des idéologies surannées ou des fantasmes imaginaires mais aussi quelles soient responsables et sans faiblesse.

De même, leur contribution au débat politique doit se faire sur des propositions concrètes et éviter la personnalisation et la simplification caricaturale qui conduisent, d’une part à du surplace qui est en réalité une régression et, d’autre part, à une image désastreuse du monde politique auprès des citoyens.

En cela, d’ailleurs, les centristes seraient en phase avec une grande majorité de la population ou, en tout cas, de ce qu’elle affirme souhaiter, c’est-à-dire, qu’après une discussion approfondie et une vraie confrontation des idées (et non des slogans ou des invectives), il y ait la mise en place des réformes indispensables et des mesures réellement efficaces grâce au consensus le plus large possible où prime principalement le bien de tous ainsi que la construction d’une société démocratique et républicaine humaniste et équilibrée.

On comprend bien que cette tâche n’est pas aisée, d’autant plus dans le climat politique actuel avec la montée des extrêmes ainsi que du regain de popularité du populisme et de la démagogie dans tous les pays démocratiques.

Mais c’est l’honneur des centristes de résister à cet appel du vide, à cette hystérie ambiante où tous ceux qui tentent de construire et non de détruire, de rassembler et non d’opposer, d’appeler à la responsabilité et non à la démagogie, ont de plus en plus de mal à se faire entendre.

Espérons qu’ils sauront s’en souvenir.

Alexandre Vatimbella

Voir le site Le Centrisme

Tag(s) : #centrisme, #centriste, #centre, #démocratie républicaine, #démocratie, #courage politique, #responsabilité, #juste équilibre, #Consensus, #humanisme

Partager cet article

Repost 0