Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors du dernier débat de la primaire démocrate, Hillary Clinton a défendu et s’est approprié le bilan centriste d’Obama face à Bernie Sanders.

Rien d’étonnant à cela car, même si les différences existent entre Clinton et Obama, différences notamment en politique étrangère, il faut rappeler que tous les deux sont des centristes et ont donc d’énormes points de convergences.

Et que Bernie Sanders, lui est un socialiste alors que Barack Obama a toujours déclaré qu’il n’en était pas un.

D’ailleurs, l’aile gauche du Parti démocrate voulait déjà présenter un candidat contre Obama en 2012, estimant le président des Etats-Unis beaucoup trop modéré, voire conservateur...

Dans une interview au magazine conservateur Politico, Barack Obama renvoie l’ascenseur à Hillary Clinton en affirmant qu’elle est une bonne personne, intelligente et qui prend soin de son pays.

Selon lui, les difficultés qu’elle peut rencontrer actuellement viennent de ce qu’elle est une personnalité de premier plan et qu’elle fait la course en tête alors que Bernie Sanders bénéficie de la nouveauté.

En outre, il estime que le parcours politique de son ancienne secrétaire d’Etat «est la reconnaissance que la traduction des valeurs dans la gouvernance et le travail concret est en fin de compte le boulot de la politique, ce qui fait la réelle différence pour les gens dans leurs vies quotidiennes».

Ce pragmatisme, Barack Obama la pratiqué durant toutes ses années à la Maison blanche, loin de la vision politique de l’idéologue Sanders.

Par ailleurs, Barack Obama a estimé que les médias sont parfois injustes avec Hillary Clinton et l’avaient été en 2008 lors des primaires qui avaient vu sa victoire sur celle qui est devenue ensuite sa secrétaire d’Etat.

Une évidence pour les observateurs impartiaux qui revoient le même «Hillary bashing» de la part des journalistes que celui qui a prévalu alors et qui, combiné avec la fascination qu’Obama exerçait auprès de ceux-ci, a largement contribué à sa défaite il y a huit ans.

A la question du journaliste de savoir si Hillary Clinton recevait une attention injuste des journalistes, il a répondu «oui».

De son côté, Bernie Sanders essaie actuellement de recréer l’atmosphère qui a porté Obama à ma Maison blanche en tentant de capter sa dynamique de 2008 et se présenter comme son successeur naturel, ce qu’Obama lui dénie.

Ainsi, à la question de savoir si Bernie Sander lui rappelait ce qu’il était en 2008, il a répondu «Je ne pense pas que cela soit vrai».

Alexandre Vatimbella

Voir le site Le Centrisme

Tag(s) : #centrisme, #centriste, #centre, #Hillary Clinton, #présidentielle 2016, #Barack Obama

Partager cet article

Repost 0