Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une chose est sûre: l’électeur centriste ne veut vraiment pas d’un retour de l’ancien président de la république en 2017 comme le confirme une nouvelle fois un sondage IFOP pour le think tank de droite, la fondation Concorde, sur «Le regard des Français pour Nicolas Sarkozy».

Un sondage déjà réalisé sur Alain Juppé et François Fillon et qui le sera bientôt sur Bruno Le Maire, les quatre principaux candidats à la primaire de LR en novembre prochain (même si Sarkozy ne s’est pas encore officiellement déclaré.

Ce qui est également très intéressant dans ce sondage, c’est que cet électeur centriste qu’il soit du MoDem ou de l’UDI n’a pas la même dureté envers le président de Les républicains.

Ainsi, pratiquement à toutes les questions, il y a deux fois plus de sondés sympathisants, voire beaucoup plus, de l’UDI qui donnent une réponse positive sur l’ancien chef de l’Etat que de sondés sympathisants du MoDem.

Ces derniers sont ici totalement solidaires de la vision du président du parti et adversaire déterminé de Sarkozy, François Bayrou.

Ainsi, si seulement 14% des sympathisants MoDem estiment qu’il serait «Un bon candidat pour la Droite et le Centre à l’issue de la primaire des 20 et 27 novembre», ils sont 28% à l’UDI (à noter que les sympathisants UDI sur ces questions sont proches de la réponse des Français dans leur ensemble, 27% à la première et 23% à la deuxième).

De même, s’il n’y a que 10% des sympathisants MoDem qui pensent qu’il ferait «Un bon Président de la République en 2017», ils sont 27% à l’UDI.

Seuls 7% des sympathisants du MoDem estiment qu’il est honnête contre 35% de ceux de l’UDI, 5% contre 30% qu’il «comprend les problèmes des gens comme vous», 10% contre 27% qu’il inspire confiance, 22% contre 47% qu’il peut réformer le pays, 17% contre 44% qu’il peut sortir le France de la crise, etc.

Cela valide la stratégie de Nicolas Sarkozy qui veut absolument s’attacher les électeurs de l’UDI pour la présidentielle (et éventuellement la primaire) mais qui a déjà tiré un trait sur ceux du MoDem.

Néanmoins, la faiblesse des scores tant chez les sympathisants du MoDem que chez ceux de l’UDI démontrent une vraie aversion de la très grande majorité des électeurs centristes à son encontre.

Par ailleurs, 33% des sympathisants du MoDem le voient «très à droite contre seulement 18% de ceux de l’UDI.

Et sa stature «gaullienne» auprès des centristes n’est pas du tout évidente puisqu’elle ne recueille que 3% chez les sympathisants du MoDem et 6% chez ceux de l’UDI (qui estiment qu’il n’est «ni de gauche, ni de droite»).

Petites bizarreries avec 3% des sympathisants du MoDem qui le voient au centre-gauche et même 3% de ceux de l’UDI qui le voient à gauche…

Plus étonnant encore, 9% des sympathisants du PS le voient aussi à gauche et 2% «très à gauche»!

Enfin, il obtient des scores très bas auprès de l’ensemble des Français sur ses capacités à être un bon président de la république (23%), sur celles de réformer le pays (34%), de le sortir de la crise (28%), de changer les choses (37%) ou de bousculer les conservatisme et les blocages de la société française (36%).

De même, seuls 34% des Français estiment qu’il a un projet pour la France.

► A la question «En pensant à Nicolas Sarkozy, diriez-vous qu’il fera (s’il remporte la primaire organisée par Les Républicains) un bon candidat pour la Droite et le Centre?», 14% des sympathisants du MoDem et 28% de ceux de l’UDI répondent par l’affirmative (27% des Français et 61% des sympathisants LR).

► A la question «En pensant à Nicolas Sarkozy, diriez-vous qu’il fera (s’il remporte la primaire organisée par Les Républicains) un bon Président de la République en 2017», 10% des sympathisants du MoDem et 27% de ceux de l’UDI répondent par l’affirmative (23% des Français et 61% des sympathisants LR)

► A la question «Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique à Nicolas Sarkozy?»

- Il est courageux: 59% MoDem, 76% UDI (53% Français, 87% LR)

- Il a de l’autorité: 75% MoDem, 86% UDI (68% Français, 93% LR)

- Il est sympathique: 26% MoDem, 45% UDI (30% Français, 65% LR)

- Il est dynamique: 80% MoDem, 88% UDI (69% Français, 96% LR)

- Il est tolérant: 11% MoDem, 28% UDI (23% Français, 45% LR)

- Il tient les engagements qu’il prend: 18% MoDem, 32% UDI (23% Français, 55% LR)

- Il vous inspire confiance: 10% MoDem, 27% UDI (23% Français, 64% LR)

- Il est honnête: 7% MoDem, 35% UDI (19% Français, 53% LR)

- Il comprend les problèmes des gens comme vous: 5% MoDem, 30% UDI (23% Français, 59% LR)

► A la question : «Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique à Nicolas Sarkozy?»

- Il a envie de servir la France: 45% MoDem, 78% UDI (47% Français, 83% LR)

- Il a un projet pour la France: 25% MoDem, 51% UDI (34% Français, 75% LR)

- Il veut vraiment changer les choses: 23% MoDem, 60% UDI (37% Français, 78% LR)

- Il ne cèdera pas face à la rue en cas de mouvements sociaux: 38% MoDem, 57% UDI (49% Français, 73% LR)

- Il est capable de réformer le pays: 22% MoDem, 47% UDI (34% Français, 71% LR)

- Il est capable de bousculer les conservatismes et les blocages de la société française: 29% MoDem, 52% UDI (36% Français, 72% LR)

- Il peut sortir le pays de la crise: 17% MoDem, 44% UDI (28% Français, 70% LR)

► A la question : «Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique à Nicolas Sarkozy?»

- Il est capable de battre la candidate du Front National: 61% MoDem, 75% UDI (57% Français, 89% LR)

- Il est capable de battre le candidat du Parti Socialiste: 59% MoDem, 66% UDI (58% Français, 85% LR)

- Il est capable de rassembler les électeurs de droite et du centre: 27% MoDem, 41% UDI (36% Français, 65% LR)

- Il est capable de remporter l’élection présidentielle de 2017: 34% MoDem, 43% UDI (38% Français, 68% LR)

- Il a la stature d’un Président de la République: 39% MoDem, 68% UDI (44% Français, 84% LR)

Enfin, à la question de savoir où se trouve le positionnement politique de Nicolas Sarkozy 11% des sympathisants du MoDem répondent au centre (dont 8% au centre-droit) tout comme 13% de ceux de l’UDI (dont 0% au centre-gauche) (11% des Français et 15% des sympathisants de LR sont de cet avis).

53% des sympahtisants MoDem le voient à droite et 40% très à droite contre 60% et 18% pour ceux de l’UDI.

(Sondage IFOP réalisé pour la fondation Concorde du 15 au 18 mars 2016 par internet auprès d’un échantillon de 1504 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)

Alexandre Vatimbella

Voir le site Le Centrisme

Tag(s) : #centrisme, #centriste, #centre, #Nicolas Sarkozy, #présidentielle 2017, #primaire de la droite, #UDI, #Mouvement démocrate

Partager cet article

Repost 0